Carrefour croit en la jeunesse Mai16

Tags

Articles Similaires

Partager :

Carrefour croit en la jeunesse

 

Carrefour croit en la jeunesse


 

20 000 €. C’est la somme que Carrefour donnera à deux personnes le 29 juin prochain. Organisant le concours « Lance-toi et crée ton truc », le colosse de la grande distribution souhaite soutenir les innovations de la jeunesse française. Fourmillant d’idées plus novatrices les unes que les autres, celle-ci ne demande que des financements et soutiens solides. Sur plus de 250 projets mis en ligne sur le site lancetoietcreetontruc.carrefour.fr, seuls 20 seront retenus pour la Grande Finale qui se tiendra à Paris. Que le meilleur gagne !

 

  • Deux thèmes

Avant toute chose, il faut avoir une idée en tête. Quelque chose de créatif et utile dans une des deux catégories : Mieux Vivre et Mieux Manger.

Comme son nom l’indique, Mieux Vivre englobe les inventions pratiques dans la vie quotidienne. D’un chantier solidaire au tee-shirt en braille, des dizaines d’idées concourent afin d’améliorer votre vie et celle des autres.

Mieux Manger est un concept devenu très important aujourd’hui. Du régime minceur au jardin collectif, tout y est pour que nous ne perdions pas de vue l’essentiel. Une alimentation saine est la base d’une bonne hygiène de vie.

En résumé, ce concours ne développe pas que des initiatives bénéfiques à quelques personnes, mais à tout le monde.

 

Milan Ewing (à droite) et Fabio Di Domenico (à gauche) au stand MADISON COLOR au Carrefour de Claye-Souilly.

Un exemple de projet humain :

Parmi les candidats, nous retrouvons les jeunes entrepreneurs Milan Ewing et Baba Wild. Ils sont porteurs du projet « La mode accessible à tous », soutenu par Mr Bertschy, le directeur du Carrefour de Claye-Souilly et Laurent Fache Valentini, en formation pour devenir lui aussi directeur d’un Carrefour. Afin que les non-voyants puissent se vêtir seuls, sans l’aide d’un tiers, du braille (l’écriture des aveugles) est inscrit sur les vêtements. C’est la première marque au monde à proposer ces vêtements pratiques. Ainsi, ce texte décrit la couleur, les inscriptions… Destinée aux aveugles comme aux voyants, la marque s’appelle MASON EWING.

Sur ces tee-shirts apparaît un bébé prénommé Madison. Avec sa peau métissée, une mèche blonde et les yeux bleus bridés, il est multiethnique, emblème de tolérance et d’universalité.

Porter cette gamme de vêtements appelée MADISON COLOR, c’est soutenir le handicap et lutter contre les discriminations. En effet, 5 % du prix des tee-shirts sont destinés à la fondation SOS MADISON INTERNATIONAL qui lutte, entre autre, pour l’intégration du handicap et contre la maltraitance des enfants.

L’ambassadeur de cette marque n’est autre que le styliste et producteur de cinéma non-voyant Mason Ewing. Également frère de Milan. D’origine camerounaise, Mason lance un appel à la diaspora africaine pour soutenir ce projet en allant voter pour le projet qui rend la mode accessible à tous : VOTEZ ICI .

Avec ces 20 000 €, Milan et Baba souhaitent enfin commercialiser cette marque destinée prioritairement aux non-voyants. Mais ils ne comptent par s’arrêter là. Le braille pourrait être apposé sur de plus nombreux styles de vêtements, agrandissant ainsi le choix des déficients visuels. À long terme, le but serait de trouver des solutions pour adapter les vêtements à toutes formes de handicaps, toujours dans une optique d’autonomie.

Depuis samedi dernier, un stand leur a été mis à disposition dans leur Carrefour de référence à Claye-Souilly. En une journée, c’est plus de 200 clients qui ont donné leur accord pour soutenir ce projet. Des débuts très prometteurs…

Là encore, il suffit de s’inscrire et cliquer sur « Soutenir ce projet » juste ici : lancetoietcreetontruc.carrefour.fr/projets/show/519

Rassurez-vous, l’inscription ne prend pas plus de 30 secondes. Et vous pouvez vous inscrire avec toutes vos adresses et votre compte Facebook (ce qui est encore plus rapide).

 

 

  • Un nouvel élan pour la jeunesse

Les inventions naissent de plus en plus tôt chez nos têtes blondes. Il ne s’agit plus d’avoir fait de grandes études pour trouver ce petit quelque-chose qui changera nos vies. Le seul problème pour tous ces jeunes, ce sont les investisseurs et les sponsors qui ont du mal à leur faire confiance. C’est pour ceci que beaucoup d’entre eux n’arrivent pas à leurs fins. Seul l’État semble disposé à les aider. Mais les subventions dépassent rarement 10 000 €, ce qui est souvent insuffisant.

Il faut aider les jeunes. Le groupe Carrefour l’a bien compris en proposant ce concours national « Lance-toi et crée ton truc », instauré en 2015 sous le nom de Get Up. L’humoriste Jamel Debouzze y croît en parrainant l’édition de 2016. Toujours au plus près des jeunes, il est soutenu par la grande chaîne de youtubeurs Studio Baggel en 2017.

 

Les organisateurs mettent tout en place pour aider les jeunes entrepreneurs.

Pour cette édition, plus de 250 participants concouraient dans les 2 catégories. Afin que tous aient leur chance, et en plus des conseils fournis, Carrefour met à disposition un stand dans les galeries.

1 projet retenu parmi 250, c’est peu. Mais que les autres se rassurent : il n’y a pas que les gagnants qui reçoivent de l’argent ! 18 autres projets sont aussi soutenus par la grande enseigne. Ce n’est pas parce que vous avez moins d’expérience ou de réussite qu’on vous laissera tomber. Le plus modeste gain étant de 5000 €, vous pourrez commencer à développer votre projet en toute sérénité.

 

Carrefour n’est décidément pas un magasin comme les autres. Il ose donner une chance à ceux qui préparent notre avenir. En les sponsorisant, il promeut les innovations de demain. Alors, souhaitons bonne chance à tous ces inventeurs en herbe et que les 20 meilleurs gagnent !